grafico
grafico
Altura Tourism & Windes

Ischigualasto (Vallée de la Luna - Argentine) et Talampaya

Traces du temps, registre d’espèces primitives, temoignages fondus en terre qui, en les regardant, prennent vie. Ces phrases se deviennent réelles pour ceux qui voyagent au Parc Provincial d’Ischigualasto, aussi connu comme la Vallée de la Luna (Valle de la Luna) dans la province de San Juan et le Parc National Talampaya, dans la province de La Rioja.

Le bassin Géologique Triasique d’Ischigualasto –Talampaya  est inclu géographiquement dans les parcs Ischigualasto et Talampaya.

mais dans d’autres cas on trouve les troncs et les branches d’arbres minéralisés et les petites feuilles d’arbres et d’arbustes, momifiées entièrement, conservant  chaque caractéristique du moment où elles étaient vivantes et beaucoup d’histoire de leur enterrement et conservation pendant les millions d’ans suivants. Fragments d’un temps infini, qui dès la profondeur de la terre, révèlent notre origine.

Valle de la Luna
Valle de La Luna.

Tout ce secteur est considéré par L’UNESCO comme un site unique, Patrimoine de L’Humanité, auquel on a décidé d’appeler « Emplacement Ischigualasto Talampaya » et il considéré par les scientifiques du monde entier comme l’un des paradis géologiques de l’actualité.

On y a trouvé des roches avec des fossiles d’animaux et des plantes qui représentent les  quarante-cinq millions d’ans de l’évolution de notre planète. La période qui va entre les 250 millions d’ans et les 205 millions d’ans, est la période connue comme Triasique. Toute cette période est absolument documentée  dans la séquence Ischigualasto – Talampaya comme une succession continue de couches qui nous racontent ce qui s’est passé il y a autant de temps comme des feuilles d’un gigantesque livre.

 

Parque Provincial Ischigualasto (Valle de la Luna) (Parc Provincial Ischigualasto -Vallée de la Luna)

 

Langue de profondeur, pour le voyageur, expériences de l’infini qu’on peut sentir seulement dans un tout  harmonique avec son esprit de magie et d’éternité.

Le parc provincial d’Ischigualasto ou Vallée de la Lune est situé dans l’extrême nord de la province de San Juan, dans le département  Valle Fértil, à 330 km de la ville de San Juan.

Même si autour du monde il y a de nombreux bassins avec des roches qui abritent les restes fossiles des communautés qui ont vécu pendant la période Triasique, la plupart d’entre elles, quoique porteuses de nombreux fossiles, ne présentent pas une grande diversité de spécimens.

Le bassin d’Ischigualasto, par contre, se distingue des autres parce qu’il abrite non seulement une quantité incroyable de fossiles de paléovertebrés mais aussi une importante variété de ces fossiles, surtout les représentant de la partie la plus haute du Triasique, il y a à peu près 230 millions d’ans.

La grande diversité de fossiles du paléovertebrés qui a Ischigualasto est représentée par approximativement 25 genres d’animaux qui ont appartenu a de différents groupes, parmi lesquels se trouvent les dinosaures les plus anciens, généralement de petite taille et d’habitudes carnivores et herbivores, les ancêtres des crocodiles, terribles prédateurs d’habitudes terrestres qui concurrençaient férocement avec les dinosaures, prédécesseurs des mammifères, quelques uns carnivores et d’autres herbivores de très différentes tailles, les dicinodontes, une lignée éteinte de grands herbivores et une importante quantité de rincosores et d’autres reptiles primitifs, qui constituaient la base de la pyramide alimentaire des carnivores.

Turismo de Vinos La Rioja

À Ischigualasto on trouve des plantes depuis le Triasique Moyen et il y a pratiquement une succession ininterrompue de ces registres jusqu’au Triasique Supérieur. Les plantes dans ces terrains se sont préservées d’une manière particulière et presqu’unique dans le monde entier, dans quelques cas, seulement leurs racines, pollen et spores sont préservés,

Le Musée de Sciences Naturelles de l’Université Nationale de San Juan a un échantillon dans le Parc qui a comme but de  montrer les aspects paléontologiques d’Ischigualasto, lesquels ne sont pas montrés aux voyageurs pendant leur visite au circuit. Cette exhibition remplit un grand vide qui existait dans ce sens, car les voyageurs peuvent apprécier la valeur paléontologique d‘Ischigualasto. Ce Musée a dans sa collection tous les spécimens ramassés à Ischigualasto depuis 1970. Cette collection est à présent la plus importante de vertébrés du Triasique Supérieur du monde.

Parque National Talampaya. (Parc National Talampaya)

 

Dans ce parc se déroule la vie et dans ce parcours tout est naturel. Surprenantes murailles, énigmatiques fossiles, murs gravés par l’homme il y a mille ans sont là, à la portée des voyageurs pour le contempler et se réjouir. Peu à peu quelque chose se passe et on commence à découvrir que c’est spécial, c’est de l’histoire et du présent.

Le Parc National Talampaya se trouve placé dans le centre-ouest de la province de La Rioja, avec une superficie de 215000 ha.

Le parc possède des roches qui témoignent l’évolution de la planète pour plus de quarante-cinq millions d’ans, témoin par exemple il y a plus de 250 millions d’ans de la division du supercontinent Pangée

Talampaya - La Rioja

Parc National Talampaya


La formation Talampaya est composée par une agglomération de roches rouge brunâtre.
Les strates sont principalement formés par du grès déposé par les terrains alluviaux qui sont descendus des bords du bassin. Ce rocher, dû à l’érosion de millions d’ans, a pris des formes très connus comme Les Rois Mages, l’Échiquier d’Échecs, La Cathédrale, Le Moine, parmi d’autres, dans l’aire connue comme Ville Perdue (Ciudad Perdida); on peut y admirer la splendeur des géo formes  de Talampaya.

Le parc est un important gisement paléontologique, constituant un lieu d’une grande importance par son abondante richesse en fossiles. Parmi les fossiles découverts se trouve le Lagosuchus talampayensis, l’un de premiers dinosaures qui a habité la Terre il y a 250 millions d’ans, au commencement du triasique. On y a trouvé aussi de fossiles de tortues avec une antiquité de 210 millions d’ans, comme la Palaeocheris talampayens.
Grâce à eux et à une longue série d’animaux fossiles inconnus par la paléontologie on est en train de compléter l’une des études les plus intéressantes de la science, quand et comment ont surgi les premiers dinosaures et pouvoir comprendre davantage sur une espèce différente connue comme reptiles mamiféroïdes d’où ont surgi plus tard le tronc basique des mammifères. C’est dû à ces raisons la grande importance de ce bassin.


arriba  home

 

Talampaya - Petroglifos

grafico
grafico